Ardois'Alle
  • Attraction

Ardois'Alle

Alle-Sur-Semois

Visite d'une ardoisière

Découvrez l’ancienne mine de schiste au cœur des Ardennes

C’est perché au sommet du village bien animé de Alle-Sur-Semois qu’Ardois’Alle vous accueille. La mine a fermé ses portes en 1948 suite à l’essor de la production de schiste espagnol. Elle est restée intacte depuis lors.

 

Plongez au cœur du monde minier de l’époque et revivez le quotidien de plusieurs générations d’hommes et leur métier. Habillez-vous chaudement car il fait 10 degrés et très humide, même en été ! Parcourez les couloirs de schiste et revivez un siècle d’histoire de l’industrie locale.

La Mine

Galeries mystérieuses et nappe aquifère

La visite débute par une projection très instructive sur les métiers de l’ardoise et son exploitation. Vous pouvez ensuite mieux comprendre, en parcourant la grotte de schiste, le dur travail de 33 hommes courageux. 

 

Ceux-ci détachaient la pierre des parois par blocs d’environ 10 tonnes qui étaient portionnés sur place. L’évacuation vers l’extérieur se faisait ensuite via un chariot, mais les mineurs devaient acheminer ces gros blocs jusqu’à celui-ci sur leur dos. Dès sa sortie de la mine, la pierre devait être taillée dans l’heure pour éviter que la matière ne se resserre. Un métier aux conditions difficiles, exécuté dans le froid, l’obscurité et l’humidité, toujours dangereux à cause des chutes de pierre et de la poussière très nocive.

 

Après la théorie, la pratique: à la sortie de la mine, on vous montrera comment fendre un bloc au buret pour en détacher des ardoises!

Le Musée

Souvenirs de la mine et sculptures contemporaines

Pour clôturer votre voyage dans le monde de l’ardoise, le musée vous offre une collection d’objets uniques : souvenirs de la mine historique et exposition contemporaine de sculptures en schiste.

D'un côté découvrez des outils , effets personnels, divers écrits, cahiers de productions retrouvés dans la mine... Un petit trésor, sauvé des pillages d’après-guerre, qui demeure le témoignage très concret de l’homme derrière la machine.

De l'autre, les oeuvres de Vincent Thêret, mineur de métier et de passion, qui laisse libre court à son imagination pour redonner vie au Schiste. Gérant du site, il vous explique son métier et partage avec vous son amour de la pierre bleue pour qu’elle ne tombe jamais dans l’oubli.

Vous pourrez vous rechauffer à la cafeteria du musée, déguster des produits régionaux accompagnés d'une bonne bière spéciale ou d'une boisson chaude.

Vers l'avenir

Une seconde vie à l’Ardoise

Vous pouvez remarquer, à côté de la mine, une seconde entrée. Celle-ci n’est autre qu’une immense caverne où les mineurs entreposaient les déchets de Schiste. Elle s’étend sur plusieurs centaines de mètres et aboutit sur une salle principale qui peut, selon les dires des anciens, « contenir l’église du village ».

 

Vincent Theret, qui perpétue l’activité avec des moyens modernes, vous explique l’évolution du métier à travers les siècles et vous fait part de son grand projet : vider le Schiste de la grotte pour la rendre visitable. En mineur dévoué, il fait revivre le site au quotidien avec cette entreprise ambitieuse qui représente un travail colossal. Le résultat promet d'être impressionnant. Il nous tarde d’explorer cette nouvelle galerie.

 

 

Ardoisalle

Rue de Reposseau 12

B-5550 Vresse-sur-Semois

tel: +32 497 45 43 74

Retour